Entre allergie au lait et intolérance au lactose, beaucoup de gens font l’amalgame.

crédit photo : Bart
crédit photo : Bart

Pourtant ces 2 “symptômes” sont très différents au niveau du métabolisme.

Une allergie…

Une allergie correspond à une réaction trop excessive du système immunitaire de l’organisme à se protéger lorsque celui-ci a identifié une substance dite dangereuse. Cela entraîne une réaction inflammatoire plus ou moins violente qui entraine les symptômes connus:

  • urticaire
  • oedème de quincke
  • asthme, rhinite
  • choc anaphylactique

L’allergie dite « immédiate » se développe s’il existe une prédisposition génétique. On parle alors de « terrain atopique ».

Une intolérance au lactose/alimentaire…

lactose-molecule-ball-stick-C12H22O11-1 Lactose molecule

L’intolérance au lactose n’est pas un mécanisme immunologique.

C’est un problème de digestion témoignant d’un déficit d’une enzyme, la lactase. Celle-ci n’arrive plus à digérer le lactose qui se retrouve au niveau de l’intestin où il fermente. Cela entraîne des symptômes digestifs inconfortables, mais sans complication possible, contrairement à l’allergie aux protéines de lait.

Les symptômes apparaissent entre 30 minutes et 2 heures après l’ingestion de produits laitiers.

  • des symptômes intestinaux tels que gaz, sensation de  ballonnement, crampes abdominales, diarrhée, nausées, vomissements ;
  • des symptômes généraux comme des maux de tête, une fatigue, des douleurs musculaires et articulaires, etc.

Voilà, vous savez tout!

😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.