Catégorie : Un peu de science

Le logo qui monte!

La tendance des produits Vegan grimpe en flèche ces dernières années et s’accélère encore ces derniers mois.

Le véganisme est un mode de vie consistant à ne manger aucun produits dérivés des animaux, que ce soit viande, poisson mais aussi produits laitiers. Le véganisme va même encore plus loin, c’est une philosophie.Le véganisme s’inscrit dans une action pour la défense des droits pour les animaux, pour éviter de faire souffrir ces derniers.

Les produits Vegan ont l’avantage de ne pas contenir de protéines de lait 😉

Pour ce type de produits plusieurs logos sont nés.

Depuis 2012 ce logo Vegan existe:

Nous pouvons également voir ce logo, le plus ancien, il a été créé depuis 1944.

Cette tendance nous permet finalement de retrouver plus rapidement des produits sans laits dans les immenses linéaires des magasins!

 

Réglementation INCO: bilan 1 an après

Et oui l’application du règlement INCO pour « les intimes » ou Règlement n°1169/2011 est applicable et obligatoire pour toutes les denrées alimentaires prééemballées depuis la mi décembre 2015.

Et depuis qu’en est-il vraiment?

Concernant les produits achetés en magasins dorénavant cela est franchement beaucoup plus clair pour nous de lire les listes d’ingrédients.

Ouf 🙂

Même si chacun y va de sa propre interprétation de la réglementation cela facilite le quotidien.

Et oui vous pouvez pour un même ingrédient vous retrouver avec l’inscription suivante:

Ex 1: …beurre (lait)…

Ex 2: …beurre

Ex 3: …beurre

Et il y en a bien d’autres!!

Cela se complique pour les personnes sensibles aux traces car l’indication en bas de la liste d’ingrédients est vraiment laissée à la propre interprétation des industriels.

Cela dépend davantage de leur usine, leur méthode de production, des ingrédients qu’ils utilisent dans l’usine… Et bien évidemment tout cela se complexifie en fonction du nombre de références qu’ils peuvent produire.

 

Et pour les restaurants, les commerçants…

Des efforts ont été aussi faits dans ces secteurs d’activités mais là attention!

Tous les restaurateurs, bouchers, boulangers…ne sont pas forcément experts dans la lecture et l’interprétation des ingrédients qu’ils utilisent.

Petite anecdote,

L’autre jour nous sommes allés en famille dîner dans un restaurant. J’avais alerté lors de la réservation que nous avions avec nous une personne allergique à certains ingrédients.

A notre arrivée, super, nous nous sommes vu remis un tableau récaptitulant tous les produits de leur carte avec pour chaque plat quels allergènes étaient contenus dedans! 🙂

J’allais faire mon choix sans hésitation quand…problème…dans le burger cheese la présence de lait n’était pas cochée… et malheureusement voici les limites de cette réglementation. 🙁

Il n’y a pas à ce jour un lexique clair et compréhensible pour les professionnels qui leurs indiqueraient que fromage = lait = allergène.

Toute cette gymnastique intellectuelle n’est pas simple à comprendre et va mettre un moment avant d’être vraiment fiable…

Heureusement comme indique les professionnels des réglementations que les personnes allergiques sont des personnes averties et donc vigilantes!

Bref la lecture des ingrédients est donc encore indispensable et sa bonne jugeote aussi!

Allez courage, un jour quand dans chaque famille une personne sera allergique ou intolérante à un ingrédient les gens y prêteront plus attention!

L’enfant allergique, colloque 2015

 

Et oui Sans-lait-calefait a participé à cet événement régional et même international mardi dernier!

Le colloque regroupait de nombreux acteurs scientifiques mais aussi des industriels de l’agro-alimentaire impliqués dans cette lutte! Le tout orchestré par la Région Pays de Loire.

Voici quelques éléments présentés lors de cette journée très enrichissante.

Pour rappel l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a positionnée les allergies au 4ème rang mondial des maladies. Ce n’est quand même pas rien. Il est grand temps de s’en préoccuper…

Elles comprennent les allergies respiratoires, et digestives (dont alimentaires).

 

(suite…)

AFPRAL…enfin une association pour nous!

Connaissez-vous l’AFPRAL (Association Française pour la PRévention des Allergies)?

http://allergies.afpral.fr/

logo_afpralCette association est née de l’idée de parents d’enfants allergiques à se regrouper et à collaborer avec des scientifiques et d’autres associations afin de faire connaître les risques des allergies.

En informant sur l’impact de la vie quotidienne des gens allergiques cette association sensibilise  un large public aux enjeux de santé publique que l’allergie alimentaire représente.

(suite…)

Allergie aux protéines de lait vs Intolérance au lactose

Entre allergie au lait et intolérance au lactose, beaucoup de gens font l’amalgame.

crédit photo : Bart
crédit photo : Bart

Pourtant ces 2 “symptômes” sont très différents au niveau du métabolisme.

Une allergie…

Une allergie correspond à une réaction trop excessive du système immunitaire de l’organisme à se protéger lorsque celui-ci a identifié une substance dite dangereuse. Cela entraîne une réaction inflammatoire plus ou moins violente qui entraine les symptômes connus:

  • urticaire
  • oedème de quincke
  • asthme, rhinite
  • choc anaphylactique

L’allergie dite « immédiate » se développe s’il existe une prédisposition génétique. On parle alors de « terrain atopique ».

Une intolérance au lactose/alimentaire…

lactose-molecule-ball-stick-C12H22O11-1 Lactose molecule

L’intolérance au lactose n’est pas un mécanisme immunologique.

C’est un problème de digestion témoignant d’un déficit d’une enzyme, la lactase. Celle-ci n’arrive plus à digérer le lactose qui se retrouve au niveau de l’intestin où il fermente. Cela entraîne des symptômes digestifs inconfortables, mais sans complication possible, contrairement à l’allergie aux protéines de lait.

Les symptômes apparaissent entre 30 minutes et 2 heures après l’ingestion de produits laitiers.

  • des symptômes intestinaux tels que gaz, sensation de  ballonnement, crampes abdominales, diarrhée, nausées, vomissements ;
  • des symptômes généraux comme des maux de tête, une fatigue, des douleurs musculaires et articulaires, etc.

Voilà, vous savez tout!

😉

Les aliments sans lait riches en calcium

Quand on mange sans lait il faut bien faire attention à ne pas avoir de carence en calcium.

Pour éviter ça certains aliments en contiennent déjà pas mal à l’état naturel.

Cela évite d’avoir recours à des compléments alimentaires en gélules!

L’eau minérale

téléchargement (1)plancoetLe 1er aliment qui peut vous permettre de garder un minimum d’apport en calcium est l’eau minérale. Certaines sont plus riches que d’autres en calcium. La Plancoët pour les bretons notamment est assez intéressante 🙂 elle contient 24 mg/L de calcium.

Et forcément c’est un ingrédient quotidien et non calorique!

 

Les fruits à coques

crédit photo: Adam Wyles

Ils sont également une bonne alternative.

Bon évidemment sauf pour les allergiques aux fruits à coques 😉

Agrémentez vos plats d’amandes, de noisettes, cela apportera plus de saveur et en plus c’est intéressant nutritionnellement parlant!

Bon à savoir ils contiennent les quantités de calcium suivantes:

  • amandes: 250 mg/100 g
  • noisettes: 188 mg/100 g
  • noix du Brésil: 178 mg/100 g 

parmentier-sardines-a-huile-d-olive

 

Les sardines

Dans les sardines tout se mange. Et c’est tant mieux car grâce à leurs arêtes elles apportent environ 380 mg/100g de calcium. Et en plus elles sont riches en oméga 3.

 

 

 

Les laits végétaux

Si vous prenez les enrichis au calcium, ils sont aussi une bonne source de calcium puisqu’ils contiennent autant de calcium que le lait « classique ».

Que demander de plus?

A table!

Qu’est ce qu’une allergie alimentaire

Qu’est ce qu’une allergie?

 

Une allergie est à la base une réaction immunitaire violente du corps humain en présence d’une substance que celui-ci interprète comme dangereux pour lui. En quelque sorte du poison!

Les réactions sont bien différentes en fonction des taux de chacun et surtout de l’allergène en question…

En France, l’allergie alimentaire concerne 6 à 8 % des enfants et 3,4 % des adultes!

Celles qui engendrent des réactions les plus graves sont:

  • les Protéines de lait : 2 à 3 % des nourrissons
  • Le blanc d’œuf : 1 à 2 % des enfants de 0 à 3 ans
  • L’arachide : 0,3 à 0,75 % de la population générale

 

Les allergies alimentaires sont un phénomène planétaire grandissant. Elles s’ajoutent aux autres allergies aux plantes, acariens… D’ici 2024 50% de la population sera touchée par une allergie.

Le facteur héréditaire jouant, une personne intolérante ou allergique aura forcément un enfant allergique à quelque chose…

En alimentaire

On catégorise les allergies alimentaires en 2 groupes: les primaires et les secondaires.

Dans la catégorie dite “primaire” on retrouve les 14 ingrédients (et leurs dérivés) suivants :

  • gluten
  • protéines de lait de vache
  • oeuf
  • arachide
  • poisson
  • crustacés
  • mollusques
  • fruits à coques
  • lupin
  • moutarde
  • sulfites
  • soja
  • céleri
  • sésame

Ce sont les allergies qui engendrent de graves réactions de l’organisme qui peuvent aller jusqu’à la mort de l’individu …:-(