L’autre jour je vous parlais de la trousse de secours et de ce qu’elle contenait.

Pour mieux expliquer mes propos et comprendre comment fonctionne le stylo seringue d’Anapen voici quelques photos et un tuto pour savoir utiliser cette “chose” le jour où cela s’avère nécessaire!!!

seringue Anapen

Bien évidemment la priorité des priorités c’est d’appeler le 15 et de se laisser guider par les médecins au téléphone. Même pour un renseignement c’est utile de les appeler! Ils vous aiguilleront correctement et pourront donner l’alerte aux pompiers en cas de besoin.

Sur tous les stylos vous avez des images rapides et simples à comprendre pour vous expliquer le cheminement.

illustration utilisation stylo anapen

  1. Enlever le bouchon noir protecteur de l’aiguille
  2. Enlever le bouchon de sécurité recouvrant le bouton rouge déclencheur d’injection 
  3. Appuyer fermement le dispositif sur la face extérieure de la cuisse
  4. Appuyer sur le bouton rouge déclencheur et maintenir 10 secondes. Masser légèrement le site d’injection.

illustration utilisation anapen 

Et ci-dessous l’explication en “live” 😉 du fonctionnement du stylo.

 

 

Il est évident que je vous souhaite de ne jamais y toucher…mais en cas d’urgence… c’est toujours beaucoup plus rassurant de savoir à quoi on peut s’attendre…

La première fois que j’ai fais une simulation je n’avais pas retiré le 1er capuchon comme il faut et du coup l’aiguille n’était pas sortie complètement. Le produit n’avait pas pu être injecté correctement, et moi, j’ai bien failli me piquer 🙁

La VRAIE bonne nouvelle c’est qu’apparemment le stylo seringue d’adrénaline est utilisé très rarement, puisque seulement 0,2% des personnes qui ont une trousse de secours avec stylo d’Anapen (ou équivalent) s’en sont servi!

Et dorénavant grâce à la recherche et aux remontées des « consommateurs »… les allergologues peuvent proposer des stylos seringues encore plus facile comme les EPIPEN. il n’y a plus qu’un seul bouchon à retirer et l’aiguille est toujours protégée…plus de risque de piqûre inutile…

🙂 

Crédits photos: Guillaume GOURLAOUEN photographe 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.